Nous avons demandé aux participant(e)s de la 3eme Gravel Tro Breizh de nous présenter leur monture et équipement qu’ils ont prévu d’utiliser sur les 1200 km de ce brevet gravel « engagé »

La Gravel Tro Breizh partira le 27 septembre 2020 suite à un report de sa date initiale (à cause du COVID-19).

Fabian Tilquin,

44 ans, Namur, Belgique.

Le vélo : Montage perso sur base d’un cadre acier Cotic Roadrat avec fourche carbone Kinesis Tripster , roues alu Prime avec un WTB Riddler 45 à l’avant et un Challenge Grinder 42 à l’arrière, freins méca TRP Spyre, groupe Shimano 105/Ultegra RX en double plateaux (34/46) et cassette 11v 11-36

La bagagerie : Sac Alpkit Airlok Dual 20l et le harnais Woho à l’avant, sacoche de selle Alpkit 13l muni de l’exo-rail et sac de cadre 5l Acepac.

Equipements :  Navigation via gsm et Komoot (Garmin 520 en back-up), batterie externe 20,000 mah, lampe 1200 lumen sur batterie externe (chinois acheté sur amazon), duvet Millet Baikal 750 et Bivvy Alpkit Hunka XL. J’allais oublier le plus important, mon fidèle sac à dos bleu, pour emporter nourriture et eau trouvés sur le chemin.

Joran Morio,

28 ans, Rennes (35).

Le vélo : Un Cannondale Topstone carbone, Groupe GRX 2*11 46/30 et 11/42T, Roues 650B Mavic allraod + crossmax + pneus sendero 47mm, selle brooks – Poids: 10,3kg J’ai effectué le choix du Topstone car je suis un grand fan de la marque même si j’ai longuement hésité avec le Chirus VAGUS, mon objectif était de pouvoir passer partout et me rendre sur les randonnées VTT bretonnes du dimanche matin avec ce vélo. le « tyres clearance » était important dans mon choix ainsi que le développement du vélo , j’ai donc changé mon dérailleur RX pour un GRX en 11/42 car le 11/34 n’était pas adapté à la pratique du bikepacking avec du D+.

La bagagerie : Sacoche de selle Ortlieb 9l (325g), sacoche de cadre Ortlieb 4.5l (170g), cargo bag sea to summit 4l + support blackburn, sacoche de potence homemade (35g)

Equipements : Duvet cumulus quilt 250 (480g), matelas exped airmat HL (310g), oreillet exped (45g), tarp homemade (320g), tapis de sol homemade en tivek (60g)

Jérome Boury

47 ans, Thouars (79).

Le vélo : Specialized stumpjumper 29″ avec fourche rockshock Brain. Selle Berthoud aramis. Plateau rotor 34 cassette 10/42. Roue Dt swiss Xr 391 montée sur moyeu son. Pneus : Pneu fast track 29 x 2.10 devant et wtb raddler 700 x 44 derrière.

La bagagerie : Je roule avec un pack Revelate Designs : sacoche de selle Terrapin 8 L, sacoche  de cintre Swett Roll small, et sacoche de cadre Ranger Frame bags medium avec une poche d’eau 3 L.

Equipements : Pour dormir : Hélium Bivy, matelas Thermarest Néoair x lite, duvet Mountain Hardwear Phantom Spark. Pour l’alimentation électrique : Bush&Muller E werk, une batterie tampon Baseus 10000. Pour la navigation : téléphone + garmin 1030 .

Fabien Gauthier,

35 ans, Vitré (35), France.

Le Vélo :Modèle Canyon Grail CF SL 7 .0 2018. Cadre et fourche carbone. Transmission: 50/34 – 11/32. Groupe Shimano 105. Pneu Schwalbe G-One Bite Tubeless. Configuration d’origine.

La bagagerie : Ensemble topeak : Sacoche de selle 15L. Sacoche de cadre 3L. Sacoche de guidon 8L.

Equipements : GPS Garmin Etrex 30x. Sac de couchage Wilsa ultralite down 300. Matelas sea to summit ultralight. Anker PowerCore 20100. Lampe frontale Black Diamond Revolt.

Antonin Vinatier,

25 ans, Erdeven (56).

Vélo : Cadre FOCUS Raven 2017 – fourche rigide carbone BXT – prolongateurs Profil-Design S-Bend. Transmission : Full Shimano XT M8000, Plateau: 34T Oval – Cassette: 11-46. Roues: Easton Haven EA70 29’’ (largeur interne: 21mm) – Pneu AV : Verdestein Spotted Cat 2.00 – Pneu AR : Hutchinson Black Mamba 2.00
Poids à vide: 9 Kg (avec pédales, prolongateurs, porte bidons, sonnette /!\)

La bagagerie : Sac à dos dakine 16L :  Objets de valeur + Electroniques + qq réserves de nourritures. // 2 sacoches de top tube 0,75L (Topeak + …) : Materiel de réparation + barres/Gels/Fruits Secs. // Sac Etanche Sea to Summit 13L attaché avec 2 sangles voiles Strap : pour tout ce dont je n’ai pas besoin la journée. // Sac de selle Topead backloader 15L : Tracker, Trousse de survie, matelas, bivy, veste et pantalon de pluie + doudoune. // 1 bidons 1L + 1 bidon 0,750L

Equipements : Sac de couchage : Cumulus lite line 300 Confort 6°C // Matelas : Sea to Summit Ultralight Insulated Regular. // Bivy:  Moonlight. // Cuissard Course à pied / Doudoune / T-shirt long mérinos.
Navigation : Garmin Edge 530 + iPhone 7 (+ vieux iPhone 5c en backup) avec parcours chargé sur Maps.me. // Lampes : Klamp EXS500 avec batterie 5200mAh+ Frontale Petzl Artik à pile sur le casque.  // Powerbank : Aukey 20 000mAh + 3600mAh // Chargeur : Anker double USB. // Cables : 1 cable mini USB + 1 cable lightning.

Frédéric Verdier,

42 ans, Fécamp (76).

Vélo : TREK 920 – Selle Brooks – pédales Shimano – groupe SRAM 42/28 cassette 10v 11/36 – pneus maxxis race TT Tubeless 29×2.0

La bagagerie : Set up complet Apidura expedition : sacoches de selle, cintre et cadre

Equipements : BIVY SOL escape – duvet wilsa ultralite 300 – Matelas thermarest Neoair X LITE. Eclairage Blackburn – GPS GARMIN EDGE explore – recharge sur batterie externe.

Erwan Lefèvre,

40 ans, Landrévénec (22).

Le vélo : On est sur un bon vieux cadre rando en acier Reynolds 520 : trente ans d’âge. Trop radin pour le mono-plateau, je reste sur du 3×9 vitesses : 48-26/11-36 (hors les clous de mon dérailleur; mais ça fonctionne très bien). Cintre papillon : c’est large comme sur un VTT, et on peut s’y accouder façon prolongateurs ! J’ai incliné la potence pour une position plus sportive.
Pneus 2″ sur roues de 26″ (j’ai dit que le vélo avait 30 ans ?); freins sur jantes Rigida Big Bull; moyeux XT (dynamo av).

La bagagerie : Revelate Designs tout neuf au guidon, Red Cycling Products sur le dessus du cadre, et dans le corps du cadre une sacoche sur-mesure faite maison (merci Maman).

Equipements : T-shirt et chemise plutôt que jersey. Sandales aux pieds et chaussettes étanches en cas de vilain temps.
Je veux voir les paysages ; je ne devrais donc pas rouler de nuit. En conséquence je m’accorde le luxe d’une tente D4′ Trek 900.
27Kg sans provisions. On aura compris que je ne joue pas la gagne. Si je finis dans les temps je me sentirai déjà victorieux !

Olivier Henry,

48 ans, Oudon (44).

Vélo : VTT Rocky Mountain Vertex 70 Carbon équipé du fourche Fox 32 100mm. Des freins discs 180mm Shimano XT, Roues 29 pouces Sun Helix DT Swiss 370 Boost, Pneu Continental DoubleFighter 29X2.0, Groupe SRAM GX Eagle 12 vitesses 32X 10-50T, Poids du vélo sans packing 9,8 kg

Bagagerie : Sac de selle Neatt 16L avec stabilisateur, Sac de cadre Ortileb 4L, 2 pochettes Apidura sur le top tube. Un bag evoc 3L pour le couchage fixé sur le cintre

Equipements : Électronique embarqué: Un GPS Garmin 820 Edge, mon Samsung Galaxy S7. Chargeur solaire 25 000mAh+un chargeur 10 000mAh Couchage : un bivy et une toile anti humidité
Eau: 4X750ml en bidon + 3L en poche d’eau dans l’evoc

David Serillon,

47 ans, St Nizier (38).

Vélo : Gravel « dawelo n°007 » cadre artisanal en acier Columbus, Transmission Shimano GRX 1x11v, pédalier 40 dents, cassette 11-42. Roues tubeless montées en 700×38 (40 à l’avant)

bagagerie : tout Apidura (selle 17l + cadre 5,3l + food pouch) et Ortlieb pour le cintre car un peu plus gros que  l’équivalent Apidura pour mettre tout le bivouac 

Equipements : Bivouac : tarp SixMoonDesigns + duvet + matelas. Eclairage Sinewave Beacon / Supernova à l’arrière, alimenté par dynamo Son. La Beacon assure le redressement de l’alternatif, et surtout permet de charger l’électronique par port USB. Navigation par GPS Hammerhead Karoo.

Johann Rafaillac,

40 ans, Bordeaux (33).

Vélo : Specialized Diverge 2020, roues DT SWISS XR361 en 650 avec moyeux DT 350, le vélo est équipé d’une paire de pneus WTB Resolute 42. Groupe Apex 1 × 11. J’ai changé la selle pour une Brooks C15.  

Bagagerie : Set complet Apidura : sacoche de cadre expédition (4,5 l), sacoche de guidon expédition (14 l) et sacoche de selle expédition (14 l)

Equipements : Sac de couchage freetime micropak 800D matelas et bivy decath. Powerbank pour la recharge des lumières et du Gps

Guillaume Lenfant,

44 ans, Darnétal (76).

Vélo : Specialized Épic de 2012, roue à moyeu dynamo Shutter Precision et éclairage Supernova E3 Pro 2.

Bagagerie : Sac de selle Revelate Design Terrapin 14l avec le couchage (tente ou bivy, sac de couchage, matelas, tenue pour dormir)
Sac de guidon Restrap 14l avec fringues et matériel d’hygiene + pochette amovible pour les bricoles de valeur (téléphone, portefeuille, etc…)
2 Food pouch Apidura pour les bidons
1 sacoche sur le cadre pour la nourriture et les bricoles sans valeur
Le matériel de réparation est dans le bidon sur le cadre

Equipements : Garmin etrex 30.

Laurent Sourget

51 ans, Bachy (59).

Vélo : VTT CUBE C68 Teamline, roues Roval carbon, pneus Hutchinson tubeless ready Cobra 2.1 av et Hutchinson Mamba 2.0 arr, mono plateau 34 oval absolut black, derrailleur et pédalier Shimano XTM8000, K7 Garbaruk 11-50, selle italia slr flow carbonio, fourche Fox 32 SC 100 mm avec blocage, freins hope race X2 180/160, tds et cintre Lyti, grips esi, spirgrips.

Bagages : sac de selle revelate design, sacs de cintre et de cadre btwin, Bidon 1 litre

Equipements : matelas big agnes mummy, duvet cumulus magic 125 zip, sac de survie LACD, éclairage spanninga thor avec 2 batteries. Powerbank anker 20000 mah, gps garmin edge 820.
Poids à vide 9,2 kg, en charge avec eau 16 kg.

David Loyer

50 ans, Frégeac (44).

Vélo : vtt SVO bike, ultimo cadre titane, transmission moyeu rohloff speedhub 500/14, avec courroie gates, fourche rock show SiD rct3, roues carbone svo, pneus hutchinson black mamba tubless 29×2.00.

Bagagerie : Sac de cintre zefal z adventure f10. Sac de selle zefal z adventure r17. Sacoche de cadre vaude trailguide et topeak.

Equipements : bivy hélium research, sac de couchage millet Baïkal 750, matelas sea to summit ultralight.
La navigation : gps garmin 530, Samsung A50 application komoot, batterie externe Garmin, eclairage k lamp avec batterie externe.

Emmanuel Gobin

41 ans, Nantes (44).

Vélo : Canyon GRAIL ALU fourche carbone – équipement complet en shimano 105 – plateaux 50/34 et Cassette 11×34 qui me permet de passer partout après plusieurs essais sur différents parcours. Selle Tioga Spider avec tige de selle Canyon carbone VCLS . Pneus Schwalbe G-ONE  TUBELESS en 40 montés d’origine.

Bagagerie : Sacoches avant et arriere de marque Colombus. Sacoche cadre Rockbros. Petite sacoche de cadre Canyon. Petite sacoche de guidon Decathlon.

Equipements : Duvet, Tarp DD hammocks, matelas gonflable, bivy, oreiller gonflable. Power bank Solar 26800mah. Rechaud + 3 bidons

Julien Lecuyer

25 ans, Brest (29).

Le vélo : C’est un montage à la carte à partir d’un cadre VTT 29″ carbone Trident Thrust. La transmission est une GX Eagle 1×11 de SRAM, avec une cassette 11-46 et un plateau 32T (surement agrandi en 34 ou 36 pour le départ). Les roues sont des Fulcrum Red Passion 3 en montage tubeless. Pour la fourche, j’ai actuellement une RockShox Reba 100mm mais j’utiliserai une frouche rigide en carbone au départ afin de gagner en poids et en rendement. J’utiliserai des prolongateurs pour les parties roulantes et cintre plats carbone pour les parties plus techniques. Pour les freins, ce sera du XT de Shimano. Le poids à vide, sans sacs est d’environ 9.5kg.

La bagagerie : Kit complet de la marque Roswheel avec une sacoche de guidon 7L, un sac de selle de 10L et une sacoche de cadre de 4L.

Equipements : pour le bivouac, je serai équipé d’un sac de couchage Aegismax G1 avec un petit matelas de randonné Naturehike. Concernant la navigation, je serai accompagné d’un Garmin Edge 830 et pour charger mon électronique, une batterie 24000 mAh et une autre de 10000 mAh. 

Jeremy Karhs

33 ans, Nantes (44).

Vélo : Bombtrack hook ext, Moyeux ar hope pro 4, Moyeux av son Cercle de roue hope (montage maison). Pédalier Sram avec plateau rotor. Cintre Ritchey, potence et tige de selle Thomson, Selle brooks

Bagagerie : Set complet de Sacoches restrap  (guidon, cadre, selle et top tube)

Equipements : Moyeu son. Téléphone en utilisation GPS.

Cyrus Macaigne,

45 ans, Maison Alfort (94).

Vélo : Vagabonde Cycles – Gravel custom (columbus life / XCR, reynolds 853 pour la fourche), transmission sram force 1 en monoplateau 36 X cassette 10-48, cintre gravel pro lt 12°, pneus 650b x 42 mm (rené herse pumpkin ridge) en tubeless, avec moyeu dynamo son, éclairage son edelux2, alimentation par boitier igaro D2. Freins à disque mécaniques 160mm TRP spyre SLC.

Bagagerie : sac de cadre revelate designs 6L, sac de selle cordel 3l, sacoche avant sur porte paquet intégré au cadre (vagabonde cycles) roadrunner bags middle earth jammer

Equipement : Sac de couchage sea to summit spark sp0, matelas therm a rest neoair xlite 168cm, bivvy terra nova moonlite.
Electronique : powerbank goal zero, boitier igaro D2, chargeur mural, cables, gps garmin edge 530, fixation cintre pour garmin, fixation cintre pour iphone (solution de secours si panne ou perte gps), iphone, frontale decathlon running.

Louis Segré,

31 ans, St Maurice des Lion (16).


Vélo : Le vélo est basé sur un cadre en bambou réalisé sur mesure, l’éclairage est assuré par une dynamo vélogical avec un feu sinewave beacon à l’avant permettant de charger en USB et un feu supernova à l’arrière.  Le groupe est un mix de shimano Ultegra (cocotte et pédalier 50-34), un dérailleur XT avec une cassette 11-36 et des étriers TRP hybride. Pneu tubeless WTB 622×40.

Bagagerie : Sacoche Porcelain rocket à l’arrière et sacoche de cadre revelate design. 2 porte bidon King cage iris et un Manything cage sous le cadre (Tarp ou duvet)

Equipements : Un Tarp sur mesure qui se monte sur le vélo retourné en quelques minutes pour une nuit au sec.

Florent Vilboux,

35 ans, Lorient (56).

Vélo : Orbéa Terra 2019 équipé en Shimano 105. Pédalier FSA 48-32, cassette 11-34. Comme dans le catalogue. Roues Mavic ksyrium 700 chaussées en pneus tubeless de 40 : soit les Maxxis Rambler ou les WTB radller.

Bagagerie : Set complet Ortlieb (sacoche de cintre M, de selle L et de top tube L). Petite sacoche Bontrager derrière la potence pour bouffe et petit matos.

Equipements : Feu Av Bontrager ion Pro et Feu Arrière B-twin (sur batterie). Power bank

Christophe Arnoult,

51 ans, Ormesson sur Marne (94).

Vélo : Cadre Léon LaRage en titane + fourche 3 T Luteus – groupe SRAM RIVAL sauf pédalier Force – Périphériques RITCHEY WCS et Selle Italia
Même vélo que sur la French Divide 2018.

Bagagerie : Set de sacoches Blackburn + 1 petite sacoche RESTRAP

Equipements : 1 sac de couchage + 1 bivy + 1 matelas Sea to Summit
GPS GARMIN ETREX 30 X (avec piles rechargeables).

Patrick Lamarre,

54 ans, Mauguio (34).

Vélo : Salsa Cutthroat, la transmission et freinage sont confiés à SRAM avec des cocottes Red eTap AXS associées à un dérailleur VTT XX1 AXS et cassette 10-50 et un plateau de 30 à l’avant, permettant de monter toutes les difficultés, même très longues, avec un vélo chargé. Le pédalier est un e-wings, des manivelles titane Cane Creek, associé à un plateau acier et étoile Camo de chez WolfTooth Components. Le jeu de pédalier est à roulements céramiques pour une super fluidité et très bonne durée dans le temps.
Les roues sont des modèles carbone e-one de chez Astérion Wheels avec moyeu avant Son et arrière Chris King ISO.Pour la tige de selle, potence et guidon, je fais confiance à Enve. Concernant la selle, j’ai utilisé une Spe Power Arc jusqu’à récemment, mais j’essaie actuellement d’autres modèles dont la SQLab 612 Ergowave active.

Bagagerie : Hormis la sacoche de cadre Revelate Design, dessinée pour le Cutthroat, le reste est artisanal et réalisé par Lucy Rusjan (IT). Elle utilise le très léger et solide tissu dyneema Cuben 40 et réalise tout à la demande, sur mesure. Certes plus chers que certains produits manufacturés mais de qualité incomparablement supérieure et formidablement léger.

Equipements : Pour l’éclairage et recharge électronique, le formidable kit ultra V2 de kLite qui est vraiment performant, fiable et solide. Pour la navigation, je fais confiance à Garmin avec toujours 2 GPS (actuellement 1 Edge 820 et 1 Edge 530). Pour le couchage, duvets Wilsa en fonction du lieu et la saison et matelas ultralight. Sans doute l’option bivy pour compléter l’équipement, avec une micro doudoune Vaude.

Shai Grinberg,

40 ans, Paris (75).

sdr

Vélo : Bombtrack hook 1 (2015) cadre acier/fourche carbone, Sram rival/apex 34×46 – 10×42, roues tubeless sram roam30 / pneus g-one ultrabite 38c avant / g-one bite 38c arrière.

Bagagerie : Set Fairweather (Japon) : cintre /cadre/selle. Food pouch ByMarionetQuentin.

Equipements : Duvet sea to summit / Matelas klymit / bivy terra nova moonlight. GPS : etrex 35 + carte papier et téléphone (appli komoot)
Lumières secteur + usb / mini powerbank.

Richard Olivier,

52 ans, La Montagne (Réunion).

Vélo : Open UP 1ère génération, fourche UPPER ou LAUF Grit, groupe complet force 1 (10×42) plateau Absolute black en 34, cintre ritchey Venturemax 44cm, guidoline  lizard skin épaisse, roues Dt Swiss 27.5 xr 1501 tubless Pneus maxxis Av Ikon 2.25. Ar Crossmark 2.1.

Bagagerie : Sac de selle Ortlieb et stabilisateur Woho Bike, sacoche de cadre dessus Ortlieb et Woho Bike, sacoche de cadre dessous Sur mesure 7 road workshop, Food pouch Woho Bike et décathlon, support avant VapCycling et sac étanche HPA

Equipements : Éclairage avant Klamp EXR Nomade et batterie Samsung et Anker. GPS Garmin 1030 et téléphone Crosscall avec komoot, support Quadlock , GoPro 6.
Bivy black Diamond Spotlight, sac de couchage Cumulus xlite 200 sac soie interne décathlon, matelas Sea to Summit xlite.

Bruno Vinatier,

60 ans, Erdeven (56).

Vélo : Santa Cruz Highball 2020 Carbone C, fourche téléscopique FOX Step-Cast 32 Performance (peut être remplacée par une fourche carbone    rigide …), Jantes Hunt Race XC Wide, Pneu MAAXIS ASPEN 29 X2,25 (l’avant sera remplacé par un Hutchinson Black Mamba fonction des conditions climatiques annoncée fin septembre). Equipé en SRAM XG Eagle 10-50 partiellement (derailleur Shimano XT suite casse cet hiver), monoplateau en 34.

Bagagerie : Sac de cintre Zefal F 10, sacoche de selle Zéfal R17, petite sacoche de cadre, sacoche de Cintre Epidura Backcountry + food Pouch (pas sur la photo), sac à dos Deuter Bike.

Equipements : duvet Pwilsa Down Ultralite 300, matelas gonflable Sea to Summit Ether light XT, et Bivy.
Klamp EXR1600 sur le cintre, et EXS 500 sur le casque, et leurs batteries.
Batterie externe : Power Bank 20000mAh de chez AUKEY. GPS : Garmin Edge 530 (+ le 520 en secours ).

Guillaume Schlier

37 ans, Guidel (56).

Vélo : Genesis Vagabond 2019 de série cadre et fourche acier équipé en Shimano Deore avec shifters en bout de cintre; développement 40-28 à l’avant et 11-40 à l’arrière (pour grimper aux arbres); roues 29″ choix des pneus selon terrain/météo (sur photo WTB Nano d’origine); prolongateurs relevés XLC; selle Berthoud Galibier rails titane (pour le confort).

Bagagerie : Set full Apidura (étanche hors petites) : 9L à l’arrière, 4,5+1+1L au cadre, 9+4,5+2*1,2L au cintre soit 31,4L en tout + sac étanche Décathlon/Tribord 5L pour les vivres accessibles rapidement que j’attache sur la sacoche de selle avec des sangles Voile strap.

Equipements : Bivy/sursac Sol Escape Pro, matelas ajouré Klymit Inertia O Zone, duvet 100% synthétique Haglöfs LIM Synthetic +10.
Electronique : GPS Wahoo Elemnt Roam (+ Elemnt Bolt de secours); lumières avant BBB/BLS 131 – 500 lumens sur prolongateurs + Light&Motion Urban 650 sur casque (+frontale Black Diamond de secours), Batterie USB externe 3 entrées USB Ravpower Extreme Series 26800mAh (477g) 2 lumières arrières BBB (sur sacoche) et Knog (arrière casque).

Blaise Frehel

26 ans, Saumur (49).

Vélo : Trek Checkpoint SL6 taille 56. Groupe Shimano GRX di2 (avec levier ultegra car je trouve les leviers GRX horribles) en 42×11/42. Roues Mavic Allroad Elite à disque et montage tubeless avec des pneus Bontrager GR2 en 700×40.

Bagagerie : Sur le photos j’ai monté des sacoches Northwind pour la selle et le guidon. Elles m’ont permis de faire un Saumur-> St Nazaire via les bords de Loire en fin Février et je pense les garder car elles se mettent bien sur mon vélo. Je suis également en pleine confection d’un sacoche de cadre sur-mesure qui occupera l’intérieur du triangle en laissant la place pour un bidon sur le tube vertical.

Equipements : lumière avant et arrière Bontrager (ION pro RT et Flare RT) qui sont vraiment très puissants (1300 Lumen à l’avant), je ne fais aucun soucis pour rouler de nuit avec. GPS Garmin edge 520), je roule avec depuis plusieurs années. Je pense à acheter autre chose car il est très limité en batterie. Frontale Ledlenser MH10 (utilisée surtut en trail) qui éclaire à 600 Lumen max et peut tenir 120h…!
Le couchage : J’ai récemment acheté un duvet Wilsa Ultralight Down 300 (confort 6°C pour 0.6kg). Il sera accompagné d’un bivvy SOL et d’un matelas auto-gonflant qu’il me reste à acheter. Pour parer à d’éventuelles nuit pluvieuse, j’ajouterai une toile (type Tarp) que j’ai récupéré de mon hamac ! 

Martine Chartier,

45 ans, Pleboulle (22).

Vélo : Léon Explorator, fourche Lauf (pour mes cervicales), roues Duke World Runner 29′, pneus Hutchinson Black Mamba 2.0, groupe Shimano Di2 XTR/Ultegra, développement : Avant en double 38/28 (suite expérience de la FD 2018 en mono). Arrière cassette 11/40, freins mécaniques TRP Spyre, cintre Ritchey Venturmax .

Bagagerie : Arrière : Sacoche Apidura 14 litres, avant : Sacoche Apidura 9 litres avec harnais Woho + pochette Apidura 4,5L, milieu : sacoche triangle Apidura et petite sacoche cadre Basil. 1 bidon sous le cadre pour toilette/lessive. Camelbak sur le dos pour l’eau (1,5L) et quelques bricoles (habitudes de vététiste).

Equipements : Garmin Edge Explore 1000 avec batteries externes + appli Komoot sur smartphone (merci au partenariat Komoot/GTB). Eclairage : frontale D4 1000 Lumens (suis pas une grande adepte de rouler des nuits entières). Arrière lampe rechargeable basique D4.
Couchage : tente Némo Blaze 1P (760g), sac de couchage Haglofs LIM DOWN +1, matelas Inertia Xlite, 1 bâche sol.

Pascal Cazaux,

51 ans, Val d’Oingt (69).


Vélo : On est sur un full rigide en Titane, un proto de chez SOBRE sur la base du STIL mais avec une géométrie en 650b datant de 2013 (les débuts de ce format). Maintenant, il est en configuration b+ avec du 2.8 à l’avant et 2.6 à l’arrière. Transmission en mono plateau et 10V – 32 à l’avant et K7 – 11-36 et un dérailleur ZEE (robuste et compact).

Bagagerie : Ma bagagerie vient essentiellement de chez ALPKIT et ma première commande date de 2014 avec le sac de cadre sur mesure et différents petits sacs. Cette configuration, n’est pas conventionnelle sachant que le but était de faire simple, pratique et avec une répartition optimale.

Equipements : Pour l’autonomie, moyeu dynamo SHUTTER PRECISION avec un régulateur USB2BYK et une batterie tampon. Suffisant pour charger le téléphone, le GPS WAHOO ELEMENT et alimenter un spot LED MAGIC SHINE.
Couchage light avec un matelas gonflable THERMAREST, micro sac de couchage en polaire THERMOLITE et un Bivy ALPKIT.
En configuration complète et chargé, on approche des 18kgs.

Loic Raulet,

38 ans, Larmor Plage (56).

Vélo : VTC Giant acheté à l’époque ou le « Gravel » & le « Bikepacking » n’existaient pas (2006). Je l’ai fait évoluer au fils des années de vélotaf, de voyages cyclo-camping et de brevets sur route (2xPBP)..Braquet 26/36/46 AV, 8V 12-34 AR (photo non contractuelle, j’aurais des Resolute 42C à la place des marathons 35C).

Bagagerie : C’est ma première expérience en bikepacking. J’ai hésité à partir sur du tout « Apidura » et finalement c’est un patchwork… Sacoche avant Vaude trailfront (17L max), de tube BBB et de selle Zefal (17L).

Equipements : GPS de ma montre Garmin Fenix (tel en backup), Moyeux shutter precision PV8, lampe Luxos IQ2 pour l’éclairage et charger accu+téléphone.Bivi moonlight, duvet décath qui a fait ses preuves en Irlande et Norvègue (7Litres tout de même!) + matelas thermarest prolite 2.2Litres ! Bref, pas du super compact, light, hight-tech tout ça, mais j’ai estimé que ça devait faire l’affaire. Mon seul objectif, se faire plaisir et valider le brevet !

François Cadorel,

41 ans, Fouesnant (29).

Vélo : Origine Graax, Shimano GRX 2×10 (11-36 / 46-30), roues DTSwiss CR1600, pneus WTB Resolute 42c (les gardes-boues, c’était pour cet hiver dans les sentiers bretons ! Et ce ne sont pas non plus les bonnes roues et bons pneus sur la photo).

Bagagerie : Sac de cadre et direction Oveja Negra, sac de cintre Zefal F10, sac de selle Zefal R17.

Equipements : GPS Wahoo Bolt, Bontrager Ion Pro RT et Flare 200 RT.
Sac de couchage Cumulus Lite Line 300, matelas Sea To Summit EtherLight XT, Bivy Millet.

Jerôme Chartier,

42 ans, Pleboulle (22).

Vélo : Cadre open, fourche Rock Shox RS1, cintre ritchey Venturmax avec des commandes Ultégra mécanique. Les freins sont des TRP disques 180mm à l’avant et 160mm à l’arrière. Les roues Enve carbonne 29′ et pneus de VTT 2,1.
Pédalier Rotor 39/24 – Cassette Shimano  11v 11/42 – Chaine Ultégra 11v

Bagagerie : Sacoche de selle : Apidura 17L, sacoche de cintre : Vaude, Sacoche dessus cadre: Basil, Sacoche de cadre Specialized.

Equipements : Poids du vélo chargé et les bidons pleins 22Kg

Hervé Breque,

55 ans, Bourcefranc le Chapu (17).

Vélo : Cadre Cannondale CAAD X (alu) Manettes et Dérailleur avant Shimano 105. Derailleur arrière Shimano GRX. Pédalier cyclo-cross Shimano en plateaux 33-40 pour la GTB. Roue avant sur jante Mavic CXP Pro, avec moyeu dynamo Shutter Précision. Roue arrière Campa Calima avec K7 11-42. Pneus Vittoria Terreno Dry tubeless en 33 mm. Cintre Décathlon gravel. Selle Charge spoon.

Bagagerie : Sacoche de selle Topeak Backloader 10L. Sacoche de cadre Topeak Midloader 4,5L. Sacoche de guidon Apidura Racing 5L.

Equipements : 2 GPS : Garmin Explore + Garmin Etrex 20. Eclairage avant Klamp EXR 1100 Nomade avec chargeur batteries 18650. Eclairage casque « chinois » alimentation 18650. Eclairage arrière Knog. Couchage Bivy.

Aurélien Dorgeret

42 ans, Neuilly sur Marne (94).

Vélo : Léon Larage équipé d’une fourche Enve CX, de roues DTswiss CRC 1400 Spline chaussées de Michelin Power Gravel 40mm, avec un groupe Sram Force 1 avec un plateau de 34 dents et une cassette 11-42. 

Bagagerie : Que du Restrap pour les sacoches : Cintre, cadre, selle, top tube et food pouch.

Equipements : L’éclairage sera assuré par une Knog Pwr Trail à l’avant, une Bontrager Flare RT à l’arrière et une Ion 200 RT sur mon casque.
Bivy Cumulus Sheild Bivy, Sac de couchage Spark SP1 et matelas Ultralight de Seatosummit pour le dodo. Un Garmin edge 820 et un 520 en secours au fond d’un sac pour la navigation, une caméra Garmin pour ramener des souvenirs des galères qui feront bien marrer après coup et enfin une grosse powerbank, des câbles et des chargeurs pour recharger l’équipement électrique.

Vincent Mouyna,

34 ans, Carbon Blanc (33).

Vélo : Salsa fargo vert olive 2019, Sram Apex hydraulique 11v (11-42), plateau de 32 dents, Maxiss Ikon 29×2.6 et selle Brooks B17 imperial.

Bagagerie : Une sacoche de selle Restrap 14L avec un anti sway de Woho qui permet de fixer deux portes-bidons supplémentaires, une sacoche top tube Restrap 0.8L, une sacoche de guidon Restrap 14L et sa pochette amovible 3L, une sacoche de cadre Revelate Design 7.3L, deux sac étanches de 5L chacun decathlon Itiwit fixés sur des support de fourche Salsa et deux food pouch Btwin sur la photo qui ont été remplacé par des food pouch Moosetrek plus volumineux et qui s’ouvrent et se ferment à une seule main.

Equipements : Batterie externe Anker 20A, Garmin Edge Touring, Moyeu Son, Convertisseur alternatif/continu Sinwave revolution, éclairage Supernova avant et arrière et frontale decathlon forclaz trek 900.
Sac de couchage Baikal 750 de Millet, Bivy bag de Millet et matelas Venture Therm-a-rest.

Yvan Bazin,

40 ans, Tours (37).

Vélo : Un modeste Fuji Jari 1.3 2019 (cadre alu, fourche carbone), principales modifications / origine : monoplateau de 36 / 11-42 + guide chaine Aliexpress. Selle Fisik Aliante. Roues : DT CR 1600 à l’AR, montage artisanal de moyeu dynamo jante XR331 DT à l’avant. – pneus AV : WTB Resolute 700 x 42 TL, AR Terreno mix 70×38 TL ou WTB Nano 40 ou Maxxis Rambler 40… selon bouillasse ou pas !

Bagagerie : Ortlieb seat pack L , frame bag Apidura Expedition, Top-tube Apidura expedition 1L, petite sacoche de cintre Ortlieb Accessory-Pack (je n’aime pas trop charger devant le guidon…), Cages de fourche Blackburn Outpost Cargo + sacs étanche Expeed, sacoche de potence Restrap STEM.

Equipements : CAMP MinimaSL, LESTRA Aporia light, Thermarest prolite. – Moyeu dynamo SP PD-7. Lampe Bush+Müller IQ-X, USB Werk, + 1 petite Powerbank 5000mAh. Lampe AR Zecto rear 80. – GPS Garmin Edge 1030, + Iphone (Openrunner)

Benjamin Girardin,

40 ans, Rambouillet (78).

Vélo : Cadre VTT Merida big nine 29″, Fourche CEC, Roue DT swiss Transmission 32×10/46.

Bagagerie : Sacoche de selle Cordell, sacoche de cadre homemade, Food pouch Restrap, Sacoche de cintre revelate design.

Equipements : Electronique (powerbank 20000mHA + cables et chargeur), bivy, matelas termarest + sac de couchage.

Stéphane Cattan,

54 ans , Verlinghem (59).

Vélo : Grand Canyon CF SLX 7.0 (2014 le pépère), fourche RockShox SID, Moyeu SON, prolongateurs Deda, Vittoria Mezcal 2.1″ montés sur roues JP Racing Lucky Jack, Transmission SRAM X0 24/38, K7 11-36, freins Shimano XT.

Bagagerie : Set Sacs Ortlieb : selle 14 litres, cintre 9 L, Food pouch Decath Solognac, sac top tube Zefal,

Equipements : Garmin 1030, phare Busch Muller.
Duvet Cumulus Mysterious Traveler (sic), matelas Thermarest.

David Brault

38 ans, Beignon (56).

Vélo : Specialized sequoia avec une fourche carbone. Roues DT swiss avec moyeu dynamo SON – Pneu 700×50 wtb venture.
Groupe SRAM arrière rival devant mono en 32.
Cintre spank flare 25 en 520, et une potence redshift 90 mm, plus des prolongateurs 3t, Tige de selle redshift shockstop, selle power expert 143.

Bagagerie : Ensemble sacoche revelate design avec harnais WOHO

Equipements : Lumiere Son avec un plug III de chez cinq.

Marc Jouanneau

39 ans, Gouezec (29).

Vélo : Un montage à la carte, London Road de chez PlanetX en cadre alu / fourche carbone, des roues R23 DB de chez DT-Swiss montées en pneus WTB Nano 40C.
Une transmission pas forcément orientée contre la montre, mais super polyvalente et capable de tracter si besoin dans le pentu : pignons en 11/34 et pédalier en 24/38. C’est de toute façon adapté à mon type de pédalage en vélocité.
Des freins Avid BB5 un peu légers parfois, mais qui font le travail, j’aurais deux paires de plaquettes neuves en stock, car ils ont tendance à vite se bouffer en descente avec mes 82 kg….

Bagagerie : Pour les sacoches, c’est un peu disparate, j’ai pris ce que j’avais en stock et acheté une sacoche de cintre Zefal récemment.
2 Portes bidons montés sur la fourche (n’ayant qu’un seul trou, j’ai adapté avec une pièce maison imprimée en 3D), le porte bidon outils dans le cadre aussi a été décalé sur le même principe.

Equipements : Un GPS Garmin 520 Plus (testé sur une sortie gravel de plus de 10h, écran à 20% de luminosité il restait + de 30% de batterie à la fin). En secours Smartphone Redmi Note 7 chargé avec Komoot.
Un éclairage LED avant / arrière de chez D4 rechargeable, + un éclairage clignotant rouge pour l’arrière du casque + la frontale sur le casque multi-usage.
Une batterie Xiaomi Mi Powerbank 3 (10 000 mAh) et un chargeur rapide. Une batterie complémentaire de 2500 mAh de secours au cas où.
Comptant voyager ‘léger’, un simple tarp avec cordage + moustiquaire au pire si je ne trouve pas d’abri adéquat suffira. Peut-être un matelas gonflable minimaliste quand même.

Pascal Varela

38 ans, Savigny sur Orge (91)

Vélo : Cadre & fourche: acier SOMA Wolverine 2.1 – Transmission : Shimano GRX 810, Plateau 31/48 & Cassette 11/34 — Roues: MAVIC Allroad Élite UST disc – Pneu AV&AR non présent sur la photo : Schwalbe G-One Bite 50×700 — Selle: Bontrager Arvada Élite — Cintre : Ritchey wcs Venturmax
Poids à vide: +/-11kg  

La bagagerie :  Sacoche de guidon Topeak : Pour les affaires de nuits — Sacoche Oveja Negra Lunch Box : pour la victuaille — Sacoches de cadre toploader Topeak : pour le petit matériel électronique — Sacoche de cadre midloader Topeak : pour le matériel de rechange / entretien + collation rapide —  Sacoche de selle Topeak : pour le matériel de jour et équipement du cycliste.

Equipements : Nuit : Abri OR Helium Bivy + Matelas Thermarest neoair Xlite + Duvet Thermarest hyperion32/0 — 
Navigation : Garmin Edge Explorer + iPhone 5s couplé avec Komoot — Batterie : Anker PowerBank à 26800mAh + GoalZero Guide10 à 2300mAh + jeu de 2×4 piles AA + adaptateur secteur 3 ports USB — Matos : couverture de survie + 3xchambres à air Tubolito + Kit mèche Tubeless + Multitool B’Twin + Huile teflon — Eclairage : lumière avant 900MTB B’Twin + led arrière B’Twin + Frontale Petzl Bindi.

Poids équipé: +/-19kg

Nicolas Le Moing

49 ans, Paris (75).

Vélo : Cinelli Hobbotleg 2019. Cadre et fourche acier Cromo.
Groupe et Transmission SRAM APEX / 11 Speed / 11-42T.
Configuration d’origine, sauf selle Brooks C17 et roues.
Montage jantes DT Swiss sur moyeu Hope, réalisé par PandaRoule. Choix des pneus en Tubeless suivant météo.

Bagagerie : Ensemble complet Ortlieb (selle, cintre et cadre)

Equipements : GPS Garmin Etrex 32x (plus Garmin Edge 800 en secours). Sac de couchage, Matelas, bivy.
Éclairage avant: lampe Ravemen 1200. Batterie externe et Lampe frontale

Lisez aussi :

ou retournez à la page : Actualités