Une épreuve bikepacking en mode ultra tout terrain. Un départ de la pointe bretonne pour rejoindre les Alpes après un périple tout terrain de plus de 2000 km

C’est en juillet 2021 que Erminig proposera la Sea To Peak, une nouvelle épreuve d’ultra distance tout terrain sans assistance en mode bikepacking.

 

La Sea To Peak respectera les principes fondateurs de nos épreuves :

  • Bikepacking
  • Ultra distance
  • Sans assistance
  • Brevet
  • Progression non stop.

 

Une épreuve tout terrain qui traversera les plus belles régions et paysages de la pointe Bretonne jusqu’aux Alpes en passant par le centre de la France.

Il ne s’agit pas d’une course, mais d’un brevet. Aucun classement ne sera publié. Le but étant pour les participant(e)s de vivre une véritable aventure et de se dépasser physiquement et mentalement.

Une épreuve où la progression se fera sans arrêt. Les participant(e)s seront donc libres de gérer leur période de pause comme ils l’entendent.

Les participant(e)s devront suivre la trace GPS fournie. Des points de contrôles mis en place par l’organisation permettront de valider le brevet.

Les participant(e)s seront équipé(e)s d’une balise pour un suivi en direct via une application dédiée.

 

Il y aura 2 vagues de départ :

  • le samedi 17 juillet 2021 – matin
  • le dimanche 18 juillet 2021 – matin

Il faudra franchir le dernier point de contrôle avant le samedi 31 juillet 2021. Une arrivée au milieu des sommets Alpins qui vous laissera un souvenir impérissable ! 

Les participant(e)s prendront le départ à la pointe bretonne, ils sillonneront la France à travers les régions et départements suivants :

  • la Bretagne
  • les pays de la Loire et le Poitou
  • Le Limousin
  • Le massif central
  • L’Aveyron
  • La Lozère 
  • L’Ardèche
  • La Drome
  • les Hautes Alpes

 

  • Le parcours se voudra très varié mais majoritairement orienté tout terrain.
  • Les participants devront veiller à choisir le bon vélo et matériel en fonction de leur capacité physique et technique.
  • Le cheminement pouvant se faire sur des petites routes jusqu’à des chemins techniques en montagne.
  • Le dénivelé sera conséquent. Le parcours empruntant en effet une bonne partie du massif central du nord au sud, ainsi que des régions vallonnées ou régions de montagne.
  • Estimation de la trace avec environ 2 000 km et plus de 35 000 m de D+ (les premières reconnaissances ont débutées à l’été 2020 et se termineront au printemps 2021).

La trace GPX du parcours sera envoyée aux participant(e)s le 20 juin 2021.

 

Règlement et guide du participant :

Ce document reprendra le règlement de l’épreuve. Il mentionnera aussi les informations pratiques, lieux des points de contrôle, horaires d’ouverture… etc…
Ce document est envoyé aux participant(e)s avant l’épreuve (mi juin 2020 en même temps que les traces GPX).

Ci dessous, quelques points de règlement importants (L’ensemble du règlement est disponible ici) :

  • La Sea To Peak n’est pas une course, c’est un brevet.
  • Le principe d’autonomie régit cette épreuve.
  • Les participants doivent être autonomes : logement, nourriture, incidents mécaniques ou physiques.
  • Les seules assistances autorisées sont celles que vous trouverez sur la route : magasins, restaurants, hôtels…
  • De par la nature que nous souhaitons donner à cette aventure, les bénévoles présents sur les différents checkpoints ne seront pas habilités à vous porter assistance.
  • Nous autorisons également l’assistance locale, de personnes que vous rencontrerez sur le parcours, à condition que cela ne soit pas prémédité et que vous ne les connaissiez pas.
  • Pour respecter l’esprit « d’aventure » de l’épreuve, il est interdit de réserver des hébergements avant le départ. Au vu du format longue distance, des aléas météo, mécaniques et physiques, il est quasi impossible de prévoir un plan de route à l’avance. Une fois le départ donné vous êtes libres de réserver dans n’importe quel lieu.
  • Avoir 18 ans au moment du départ.
  • Les mineurs même accompagnés par un adulte/parent ne seront pas acceptés. 
  • Être médicalement apte à des épreuves d’ultra-distance. Un certificat médical de moins d’un an sera demandé.
  • Pas d’inscription en DUO. Inscription individuelle uniquement. Les participants se doivent d’être autonomes, pas de partage de matériel entre plusieurs participants. La Sea to Peak est avant tout une aventure qui se vit en solo.
  • La seule aide entre participants autorisée est morale. Un bidon, ou une rustine ne peuvent donc être échangés.
  • Pas de sélection. Premiers arrivés, premiers servis.
  • Limité à 198 participants pour l’ensemble des 2 départs (samedi et dimanche).
  • Le port du casque est obligatoire.
  • Le port d’un gilet haute visibilité est obligatoire à la tombée de la nuit ou par faible visibilité.
  • Votre vélo devra être équipé d’une éclairage blanc à l’avant et rouge à l’arrière.
  • Les vélos à assistance électrique ne sont pas autorisés à prendre le départ.
  • En cas de non respect du règlement (notamment au niveau de l’assistance), l’organisation appliquera des pénalités de temps pouvant aller jusqu’à l’exclusion de brevet.

Convention :

Toute inscription sous entend l’acceptation de la convention.
Ce document est consultable à cette adresse.

Voici toutes les modalités de participation et la procédure d’inscription pour la première édition de la Sea To Peak qui aura lieu du samedi 17 au 31 juillet 2021

Conditions de participation :

• Avoir 18 ans au moment du départ.

• Les mineurs même accompagnés par un adulte/parent ne seront pas acceptés.

• Être médicalement apte à des épreuves d’ultra-distance.

• Pas d’inscription en DUO. Inscription individuelle uniquement

• Pas de sélection. Premiers arrivés, premiers servis.

• Limité à 99 participants par vague.

• 2 vagues de départ – samedi 17 juillet et dimanche 18 juillet

 

Inscription à partir du 21 novembre – Dès 7h

L’inscription est de 315 euros *, et comprend : (* 267 euros si vous avez déjà un tracker SPOT en cours d’abonnement)

  • Le prêt d’un Tracker SPOT pour le suivi en direct sur Internet (application dédiée pour le suivi de l’ensemble des participants),
  • La trace GPS du parcours à utiliser avec GPS ou téléphone (avec notre partenaire Komoot)
  • 2 bidons TACX personnalisés aux couleurs de l’épreuve,
  • 1 gapette de chez Vera Cycling aux couleurs de l’épreuve et personnalisée à votre prénom,
  • Un patch brodé
  • Avant l’épreuve, le briefing,
  • Le road book pour faire valider vos passages aux CPs,
  • T-shirt finisher
  • Des goodies offerts par nos partenaires
  • et bien sur l’infrastructure avec les bénévoles autour de l’épreuve.

Avant de vous inscrire :

Merci de bien lire le règlement et la convention avant votre inscription.

Votre inscription sous-entend l’acceptation du règlement et de la convention.

Vous avez bien lu l’onglet FAQ et vous vous êtes renseigné sur le type d’épreuve qu’est la Sea To Peak, surtout au niveau de l’engagement physique et « technique ».

Comment s’inscrire ?

  • Lire l’ensemble des infos du site pour bien comprendre la philosophie de la Sea To Peak, au niveau de l’engagement physique, du parcours et du matériel.
  • Lire attentivement la convention et le règlement (l’inscription vaut acceptation de la convention et du règlement.)
  • Ouverture des inscription le samedi 21 novembre à partir de 7h 
  • Notre partenaire d’inscription NJUKO propose une assurance annulation via CIRCLE GROUP. Merci de prendre en compte qu’en cas de désistement le remboursement ne sera possible que pour les personnes ayant souscrit cette assurance (sauf annulation de l’épreuve par l’organisateur))

 

Lien pour l’inscription à l’édition 2021 de la Sea To Peak (actif dès le 21 novembre à 7h)

 

Les inscriptions ont lieu sur la plateforme de notre partenaire Njuko. Une assurance annulation vous est proposée lors de votre inscription.

Est ce que la Sea To Peak est une course ?

Non, la Sea To Peak n’est pas une course, il n’y a aucun classement publié. Votre seul récompense, venir à bout du parcours, pour valider votre brevet. Bien sûr il y a toujours des personnes qui réalisent le meilleur temps, mais tous les finishers ont droit au même « prestige » : être venu à bout du parcours.
De ce fait, l’organisateur apporte une structure mais ne se substitue pas au bon sens. Les participant(e)s s’engagent sur le parcours sous leur propre responsabilité, et se doivent de respecter les règles d’un voyage indépendant sans être assisté et sera uniquement guidé par ses propres choix et décisions.

Y a t’il un délai limite pour rejoindre l’arrivée ?

Pour être finisher de la Sea To Peak vous devez franchir le dernier CP avant le 31 juillet 2021. Au delà l’organisation ne pourra valider votre brevet.

Est ce que je peux venir avec des potes pour effectuer l’épreuve ?

L’inscription à la Sea To Peak se fait uniquement en solo, vous devez être autonome et avoir votre propre matériel (de bivouac, de réparation .. etc… ). L’organisation n’interdit pas de venir en groupe de copains, d’amis ou famille. Mais attention, il est souvent difficile sur des épreuves longues distances de rouler toujours au même rythme. Les ennuis mécaniques, les différences physiques peuvent retarder votre progression en voulant rester tout le temps en groupe. Vous pourriez de ne pas pouvoir relier l’arrivée dans les temps.
Sur la Sea To Peak, on peut partir seul ou à plusieurs, mais le plus souvent on se retrouvera à rouler avec d’autres personnes qu’on ne connait pas forcement, et qui deviendront des amis.

Ça veut dire quoi « sans assistance » ?

Le principe de la Sea To Peak : une épreuve en autonomie sans assistance extérieure. Aucune assistance n’est autorisée. Les participants sont autonomes, ni l’organisation ni famille ou connaissances ne peuvent leur porter assistance.
Vous devez être capable de vous débrouiller seul pour :

  • Trouver votre hébergement ou dormir
  • Vous ravitailler
  • Pallier à des problèmes mécaniques
  • etc…

Aucune assistance de la part de l’organisation n’est possible. De même il est interdit de profiter d’une assistance de la part de votre famille, amis ou connaissances.

Quel est le vélo idéal ?

Gardez bien en tête que l’épreuve se déroule sur tous types ( ! ) de terrains : de la route jusqu’à des chemins techniques en montagne. Vous devez cerner vos points forts et vos faiblesses pour faire votre choix : si un Gravel sera plus rapide qu’un VTT dans les portions roulantes, il sera aussi plus fatiguant et exigeant dans les portions techniques. Les vélos de type « monstercross » peuvent être un bon compromis. 

Quel braquet utiliser ?

Le parcours de la Sea To Peak emprunte une bonne partie de région de montagne et/ou des régions très vallonnée surtout sur la 2eme partie du parcours (dès les monts de Guéret). Il convient donc d’adapter vos braquets à ce dénivelé qui sera très important. Ne partez pas avec des braquets trop important, n’oubliez pas que c’est une épreuve de bikepacking, bagagerie, affaires, nourriture et eau seront sur votre vélo.

Et au niveau mécanique, à quoi je dois penser ?

Effectuer une telle distance sur des chemins, dans des conditions météo changeante est exigeant pour le matériel. Il est évident que les participants doivent partir avec un vélo parfaitement révisé. Les participants doivent être capables de pallier au moindre souci mécanique, ou se débrouiller pour trouver où réparer.
Le matériel même neuf ou révisé avant le départ souffrira forcement (transmission, freins … etc). Partez donc avec un vélo parfaitement révisé, du matériel fiable et déjà testé et des connaissances pour vous dépanner en cas de problème.

Quel sont les types de chemins empruntés par le parcours ?

Le parcours empruntera en grande majorité des portions tout terrain : du chemin large et roulant à du sentier de montagne étroit, cassant et technique. Bien sûr le parcours sera aménagé avec quelques portions de transition plus « reposantes » : voie verte et petites routes par exemple. Il s’agit d’un parcours orienté tout terrain !
Gardez à l’esprit que vous allez traverser la France et que chaque région à ses particularités. Certaines portions du parcours seront plus « facile«  que d’autres.
Prenez également en compte le dénivelé qui sera très important. Sur les régions de plaines, les montées pourront être raide mais courte, en région de montagne le dénivelé sera plus important sur peu de km et les montées beaucoup plus longues.

Un seul mot donc : adopter une excellente préparation, la Sea To Peak ne s’improvise pas… L’épreuve et le terrain ne pardonneront aucune erreur !!

 

Si vous avez d’autre questions, n’hésitez pas à nous envoyer un mail, ou questionner les participants des précédentes éditions : le groupe facebook « Erminig Cycling Club » est là pour ça !