La Sea To Peak expliquée aux néophytes

Si vous êtes ici c’est que vous avez croisé des participant(e)s de cette épreuve vélo qui passe à coté de chez vous, où que vous êtes ami(e)s, connaissances ou de la famille d’un(e) participant(e) et que vous ne comprenez pas bien ce qu’il va faire pendant 15 jours !?!?

Une épreuve ultra distance

La Sea To Peak est une épreuve de cyclisme en ultra distance sans assistance et en mode bikepacking. La progression se fait en non stop.
On vous explique simplement les termes !

  • ultra distance : épreuve proposant un kilométrage très important (plusieurs centaines, voire milliers de kilomètres), ici on est sur 2150 km.
  • Sans assistance : les participant(e)s sont autonomes pour trouver nourriture, un logement, se dépanner en cas de problème mécanique. Un proche ou une connaissance ne peuvent et ne doivent pas lui apporter de l’aide sous peine de pénalité allant jusqu’à la disqualification. Les participant(e)s sont autonomes et ne doivent pas se porter assistance ou partager du matériel.
  • Bikepacking : terme pour désigner le fait de partir avec l’essentiel pour être le plus léger possible. Le vélo est doté de sacoches peu nombreuses avec le strict minimum. Plus on est léger, plus on va vite et on peut parcourir plus rapidement un périple.
  • Progression en non stop : Il n’y a pas de pause du chronomètre. Il y a une heure de départ, et une heure de fin. Les participants choisissent le temps consacré à rouler quotidiennement. Entre 15 et 20h, c’est environ la moyenne. Mais ça dépend de beaucoup de critères très personnels.
  • Aucun classement : Il n’y a rien à gagner dans ce défi personnel, ce n’est pas une course même si on essaye d’être le plus rapide. On se bat plus contre soi-même que contre les autres.
  • Sans balisage : les participant(e)s suivent une trace imposée sur leur GPS. Ils doivent suivre l’intégralité du parcours sous peine de pénalité.
vélo équipé en monde bikepacking

De la mer jusqu’à la montagne

Le parcours fait 2150 km.
Les participant(e)s partent de la pointe de Corsen sur la commune de Plouarzel en Bretagne dans la Finistère. Il s’agit de la pointe la plus à l’ouest de France (en dehors des Iles juste en face : Ouessant et Molène).

L’arrivée se situe dans les Hautes-Alpes, sur la commune de Saint Véran, qui est le village le plus haut d’Europe (avec 2040 m). Il est situé dans le Queyras.

Les participants traversent :

  • La Bretagne
  • La Loire Atlantique
  • L’Anjou et le Poitou
  • Le sud Berry
  • Le Limousin
  • L’Auvergne
  • L’Aveyron (nord) et la Lozère
  • L’Ardèche
  • La Drôme
  • Les Hautes Alpes

Suivi en ligne de l’épreuve

Les participant(e)s sont équipé(e)s d’une balise qui permet de les localiser à tout moment.
Vous pouvez les suivre à cette adresse :

https://solusport.solustop.com/seatopeak2022/carto

Une application mobile existe aussi : SOLUCHRONO (dispo sur Apple Store et Google Play).

En plus du départ et de l’arrivée, les participant(e)s doivent pointer à 3 CPs.

  • CP 1 – Blain (44) – Apres 472 km
  • CP2 – Poitiers (86) – Après 852 km
  • CP3 – St Amans des Cots (12) – Après 1444 km

Les balises numérotées de 1 à 37 : Participant(e)s parti(e)s le samedi 16 juillet à 6h35
Les balises numérotées de 101 à 107 : participant(e)s parti(e)s le dimanche 17 juillet à 6h35

Sans assistance

Bien sûr, vous êtes invités à les encourager moralement… un panneau sur le bord du chemin, l’assistance est interdite mais on autorise les « ravitaillements sauvages » c’est à dire que vous allez mettre en place un petit point fixe qui profitera à une majorité de participant(e)s avec de l’eau et un ravitaillement léger par exemple.
Vous pouvez bien sûr venir les encourager tout simplement sur les points de contrôle, au départ et à l’arrivée ou sur le bord du chemin.

Si vous êtes amis, connaissances ou de la famille d’un participant, il est interdit de lui porter assistance en direct ou via les réseaux sociaux. Il est également interdit de rouler avec les participant(e)s.
Des règles qui s’appliquent pour toutes et tous afin de faire respecter l’équité pour l’ensemble des participant(e)s !
Des pénalités sont prévues en cas d’infraction au règlement, pouvant aller jusqu’à l’exclusion de l’épreuve – des règles valables pour toutes les épreuves du même type que la Sea To Peak.

Suivez l’épreuve sur les réseaux sociaux :

Sur notre Facebook : https://www.facebook.com/erminig.cc
Sur notre compte Instagram : https://www.instagram.com/erminig.cc/

Crédit photos : Bidaia – Aubin BERTHE

Lisez aussi :

L'actualité précédente : La Sea To Peak 2021 : l’album photo souvenir

ou retournez à la page : Actualités